« De l’île Diomède j’édifierai ce pont » un roman inspiré de la Russie

Fondatrice de l’association « Drôme Neva Volga », Mireille Clapot est passionnée par la Russie et très investie dans de nombreux projets culturels franco-russes.

Aujourd’hui elle souhaite vous faire découvrir son roman « De l’île de Diomède j’édifierai ce pont » aux éditions THOT.

Au beau milieu de l’inhospitalier détroit de Behring, sur l’île Diomède, se retrouvent six personnes attirées par la promesse d’assister à une prouesse humaine et technique: la construction d’un pont entre les continents russe et américain. Un pont pour permettre la circulation entre les deux pays et révolutionner les échanges.

Mais les enjeux de ce chantier dépassent l’imagination: les six héros vont se retrouver, bien malgré eux, contraints de contribuer à ce défi, en y apportant ce qu’ils ont de plus profond en eux.

Construit comme un enchâssement de récits, « De l’île Diomède, j’édifierai ce pont » entraîne le lecteur dans une intrigue prenante, qui se lit à plusieurs niveaux. On ressort envoûté de cet univers utopique aux multiples références culturelles et littéraires, où la célèbre légende de l’emmuré des Balkans s’entremêle à l’œuvre de Nabakov et au mythe de la tour de Babel.

9782849214398

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s