Les lettres russes : voyage en littérature russe…

Les lettres russes : voyage en littérature russe,
de Siméon de Polotsk à Zakhar Prilépine et Lioudmila Oulitskaïa
Salle Patrimoine à la Bibliothèque Diderot de Lyon
Du 9 mars au 6 avril 2018

En ce mois de mars 2018, la littérature russe est sous les feux des projecteurs. La Russie est l’invitée d’honneur du Salon du livre de Paris (16-19 mars 2018).

La Bibliothèque Diderot de Lyon est heureuse de s’associer à cette manifestation nationale qui célèbre le patrimoine littéraire de la Russie et en particulier les voix de nombreux écrivains d’aujourd’hui, présents lors de ce salon. Depuis le XIXe siècle et la publication du Roman russe d’Eugène de Vogüe qui propulse sur le devant de la scène littéraire française les œuvres de Tolstoï et de Dostoievski, une histoire d’amour est née entre la France et la littérature russe. Quelles que soient les périodes traversées jusqu’à ce jour, celle-ci est toujours vivace et fructueuse, suscitant l’intérêt passionné de nombreux éditeurs français, dont certains comme Louison éditions lui sont entièrement consacrés.

Affiche_FenetreSur_lettresrusses2018_Web-1

Grâce à la présence dans les fonds slaves de l’ancienne Bibliothèque Slave de Meudon aujourd’hui appelée le fonds slave des Jésuites, grâce également à ses acquisitions en russe et en français qui tentent d’illustrer le paysage littéraire russe du XXIe siècle, la Bibliothèque Diderot de Lyon peut proposer à son public plus de 12 000 exemplaires de livres de littérature russe : œuvres littéraires et théâtrales en russe et en traduction française, ouvrages critiques en russe, en français et en anglais principalement.
L’exposition de documents proposée en salle Patrimoine présente des imprimés publiés du XVIIesiècle jusqu’à nos jours – quelques jalons pour remonter le temps de Siméon de Polotsk en passant par Kantémir et Derjavine jusqu’à Tolstoï et Maïakovski ou Mikhail Boulgakov. On peut y voir aussi deux versions du Dit d’Igor, considérée comme l’œuvre littéraire la plus ancienne des Slaves orientaux. Il s’agit de deux éditions de prestige de la période soviétique publiées par les éditions Académia en 1934, et illustrées par l’un des maîtres de l’art du Palekh, Ivan Golikov(1887-1937).
C’est une œuvre de Siméon de Polotsk (1629-1680), publiée à Moscou en 1680, et inspirée de l’histoire de Varlam et de Josaphat, qui inaugure ce survol de la littérature russe. D’origine biélorusse, Siméon de Polotsk, fondateur de la première école moscovite qui préfigure la création de la fameuse Académie slave-gréco-latine de Moscou, est sans doute le grand initiateur de la littérature profane. C’est sous le règne de Catherine II que le monde éditorial s’affirme et que commence vraiment la publication d’œuvres littéraires, évolution à laquelle l’impératrice qui écrit en français des œuvres théâtrales apporte aussi sa contribution. Au XIXe siècle, Âge d’or et Âge d’argent portent la créativité littéraire et artistique à son incandescence. Pouchkine, Lermontov, Gogol, Dostoievski, Blok, Gorki, et Akmatova, et tant d’autres inscrivent définitivement les œuvres des écrivains et des poètes russes au patrimoine littéraire universel. Au XXe siècle, dans des temps incertains, porteurs d’espoir et de doute, dans les fulgurances fécondes engendrées par la révolution et les heures sombres et cruelles de la dictature soviétique, de grandes œuvres voient le jour, de Gorki à Maiakovski, de Pasternak à Soljenitsyne. Les tables de livres devant la salle présentent de nombreuses publications d’auteurs qui font les beaux jours des lettres russes de notre temps, de Lioudmila Oulitskaïa à Zakhar Prilépine, de Svetlana Alexievitch à Sergueï Lebedev.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s